Venise - Rijeka Venise - Rijeka

Venise - Rijeka

Cette étape suit la côte du golfe de Venise à l'extrémité nord de la mer Adriatique. Bien que relativement courte, elle traverse trois pays différents l’Italie, la Slovénie, la Croatie, des villes inoubliables, des kilomètres de sable doré et des attractions de classe mondiale.

Le point le plus à l'ouest de cette étape est situé au bord de la lagune de Venise. De nombreux visiteurs vont évidemment profiter de cette occasion pour visiter la «Cité des Doges». Après la merveilleuse Venise, on rejoint à l’est, le site archéologique d'Aquilée, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. C’était l'une des plus grandes villes prospères de l'Empire romain, dont la plupart des vestiges demeurent remarquablement intacts sous les champs.
Un court trajet nous amène à la ville cosmopolite de Trieste, à l'extrémité d'une étroite bande de territoire italien entre la mer Adriatique et la Slovénie. Trieste était le port principal de l'empire austro-hongrois et s’est agrandi et enrichi au cours du XIXe siècle. Il conserve nombre de bâtiments attrayants et d’espaces publics construits à cette époque.
Juste à la sortie de Trieste, la frontière avec la Slovénie invite à explorer son littoral, aussi court que beau. En 42 km !, on découvre de charmants villages de pêcheurs, des plages accueillantes et de l'eau cristalline.
Le reste de l’étape suit la côte de la péninsule d'Istrie en Croatie. Parmi les nombreux attraits de cette région, on retiendra la basilique euphrasienne de Poreč, site classé de l'UNESCO, un amphithéâtre romain des mieux conservés au monde à Pula, et la ville très disputée de Rijeka, qui au cours des 100 dernières années, a fait partie de la Hongrie, l'Italie, la Yougoslavie et enfin la Croatie !

 

  • 43
    Km de côte
    Slovénienne
  • 27
    avant JC : fondation de
    l’Amphithéâtre de Pula
  • 3
    pays à l’affiche
    de cette étape

 

  • Salines de Sečovlje, Slovénie

    Les salines de Sečovlje accueillent aujourd'hui la plus grande des zones humides côtières (650 hectares), et en même temps, le plus important centre ornithologique slovène. La nidification et l’hivernage d’une grande variété d'oiseaux sont beaucoup plus importants que dans tout autre lieu comparable. Les salines de Sečovlje sont les marais salants les plus septentrionaux de la Méditerranée. Le procédé traditionnel d’obtention du sel, vieux de 700 ans, se fait en harmonie entre l’homme et la nature. Au cours des siècles se sont ici créés des conditions et un habitat unique, qui ont favorisé le développement d’une faune et d’une flore particulières, plantes halophytes et oiseaux migrateurs. Le patrimoine culturel, qui reflète le travail séculaire dans les salines, est d’une richesse exceptionnelle. Copyright TIC Portorož

  • Chantier naval Uljanik, Croatia

    Le chantier naval Uljanik de la ville de Pula est un des plus anciens encore en activité aujourd'hui. En 2000, la ville a commencé à envisager de déménager le chantier afin de libérer l’emplacement pour le tourisme. Un concepteur d'illuminations croate a toutefois décidé d'éclairer le chantier et le convertir ainsi en une attraction. Le projet Lighting Giants est né en 2014 au Visualia, un festival d'art numérique et de conception de lumières. Les huit grues à Uljanik sont illuminées tous les soirs de différentes couleurs. Pula compte également un spectaculaire amphithéâtre romain, le Pula Arena, qui accueille aussi de nombreux concerts. Crédit photo : Miro onoff (flickr)

  • Cuisine Méditerranéenne, Slovénie

    L'attrait de la mer slovène, extrémité nord de la Méditerranée, a été chanté par de nombreux poètes, inspirés par les collines d’Istrie, la mer, les marais salants, le karst et ses petits villages de pierre... La côte, avec sa végétation abondante, offre une richesse d'expériences culinaires, à base d’herbes fraîches et de spécialités de poissons. Dans la tradition culinaire d'Istrie les repas sont le plus souvent cuits plutôt que frits. Les ingrédients clés comprennent, des légumes autochtones cultivés localement, des herbes et des épices. Leur saveur est en général assez douce, mais les chefs utilisent souvent les variétés à l'état sauvage. La cuisine istrienne se caractérise par les poissons et les plats de volaille. Les ingrédients les plus importants sont sans aucun doute l’huile d'olive et les vins locaux. L’huile, le vin et le sel de mer produit sur la côte slovène sont maintenant des produits de renommée mondiale. Copyright TIC Portorož

  • Centre historique de Koper, Slovénie

    Koper, l'une des plus anciennes villes de Slovénie, a été construite sur une île rocheuse sous le nom romain de Capris. Des trois villes de la côte slovène (Koper, Izola, Piran), c’est Koper qui a connu le plus de modifications d’agencement. Les raisons de ces modifications sont probablement liées aux multiples changements de règnes et d’Etats, qui ont façonné la ville, ses contours et ses noms. Koper a été appelée Capris à l'époque romaine, Insula Capraria (" île de chèvre ") sous le pape Grégoire Ier (599), Lustinopolis sous l'Empire byzantin (entre moitié du VIe et VIIIe siècles) et Caput Histriae («tête de l'Istrie ») par les Patriarches d’Aquilée. Les Vénitiens ont rétabli ce nom sous la forme italienne, Capodistria. Aujourd’hui, Koper est à la fois une ville commerciale et touristique, qui continue de développer son offre de station balnéaire, par le tourisme nautique , les sports et le shopping. Elle est également devenue une ville universitaire. Copyright TIC Koper , photo Ubald Trnkoczy

  • Route EuroVelo certifiée
  • Route développée avec signalisation EuroVelo
  • Route développée
  • Route en dévelopement
  • Route en phase de planification

Les étapes